Sayadieh: riz du pêcheur gazaoui

Publié le par Emilie

Sayadieh: riz du pêcheur gazaoui

Vous êtes au Moyen-Orient et vous cherchez un sujet de conversation qui animera vos hôtes sans pour autant vous aventurer sur le terrain souvent glissant de la politique? Demandez donc autour de vous quelle est l'origine de tel ou tel plat! Ça échauffe doucettement les esprits: les arguments fusent de-ci de-là, le ton monte parfois. Ne vous inquiétez pas, la discussion se termine toujours très bien car vos hôtes vont finir par se mettre d'accord pour dire que ce plat vient du pays de Sham ce qui permet d'englober toutes les régions alentour et de contenter tout le monde. Cependant, on s'accorde presque unanimement sur l'origine de quelques plats. Ainsi, on reconnaît généralement que la Jordanie est à l'origine du mansaf, que le baba ghanoug est libanais et que la sayadieh est gazaouie.

La sayadieh est donc un plat à base de riz, d'oignons confits et de poisson. Pour avoir entendu qu'il s'agissait du plat que les pêcheurs préparaient avec leurs invendus, je l'ai nommé "riz du pêcheur". Un plat sommes toutes assez riche, peut-être un peu brut, délicieusement parfumé et coloré. Pour ma part, je le cuisine avec du congre cependant n'importe quel poisson à chair ferme conviendra parfaitement (flétan, cabillaud, etc.).

Préparation: 20 min., Cuisson: 60 min., Repos: 120 min.

Apport calorique: difficile à dire mais riche

Ingrédients:

Pour le poisson: 1 kg. de poisson à chair ferme (ou 800 gr. de filets), le jus d'un citron, 1 c.s. de coriandre en poudre, 1 c.s. de cumin blanc, sel, poivre, fécule de maïs, huile végétale type colza ou tournesol.

Pour le riz: 3 gros oignons, 200 gr. de riz basmati, 1 c.s. de curcuma, 2 c.c. de cumin blanc, 2 c.c. de coriandre en poudre, sel, poivre, 50 gr. d'amandes allumettes.

Préparation:

1. Si vous utilisez des poissons entiers: laver les poissons, les écailler au besoin, retirer les têtes et les nageoires, les vider, les laver une dernière fois avant de les couper en darnes épaisses. Si vous utilisez des filets de poisson déjà apprêtés, passez directement à la deuxième étape.

2. Presser le citron, mélanger la coriandre et le cumin au jus de citron, verser sur le poisson, couvrir d'un papier film et laisser mariner au moins deux heures au réfrigérateur.

3. Verser la fécule de maïs dans une assiette creuse, y passer les morceaux de poisson.

4. Faire chauffer de l'huile dans une poêle, dorer le poisson, le réserver au fur à mesure sur une assiette à part.

5. Pendant ce temps, couper les oignons en lanières, les réserver. Laver et égoutter le riz.

6. Lorsque tous les morceaux de poisson sont cuits, griller les oignons dans l'huile restante. Les retirer lorsqu'ils ont bruni.

7. Verser les oignons dans une casserole, ajouter le curcuma, le cumin et la coriandre, couvrir de 7 dl. d'eau, porter à ébullition puis laisser mijoter 5 min.

8. Pendant ce temps, défaire la moitié du poisson: retirer la peau, le feuilleter grossièrement et retirer les arrêtes (avec le congre, cette étape est très facile).

9. Ajouter le poisson feuilleté et le riz à la préparation d'oignons, porter à ébullition puis couvrir et baisser le feu au maximum.

10. Laisser cuire jusqu'à évaporation totale de l'eau.

11. Pendant ce temps, défaire le reste du poisson. Lorsque le riz est cuit, couper le feu et déposer le poisson dessus, couvrir pour garder au chaud.

12. Faire dorer les amandes à sec dans une poêle.

13. Dresser le riz et le poisson sur un plat de service, décorer d'amandes, servir chaud.

Commenter cet article