Karkadeh: thé glacé à la fleur d'hibiscus

Publié le par Emilie

Karkadeh: thé glacé à la fleur d'hibiscus

On a beau être au mois de septembre, il fait toujours passé 30° chez moi. Je lis l'envie sur vos visages, si, si, ne niez pas, je sais que vous avez eu, pour la plupart d'entre vous, un été qualifié de "pourri" même par les journalistes (c'est pourquoi je me permets). Pour ma part, j'ai eu la chance de passer plusieurs semaines sous la pluie en Suisse et j'en étais ravie. Enfin, actuellement en Cisjordanie, il fait chaud, très chaud et on se désaltère à grands coups de thé glacé et de jus. Les palestiniens comme tous les levantins, sont friands de jus (qui me paraissent souvent être davantage des sirops) de toutes sortes. Les marchands ambulants baladent leur chariot au centre ville proposant des "jus" de dattes, de grenade, de caroube, de karkadeh... C'est ce dernier que j'aimerais vous présenter aujourd'hui.

Le karkadeh est sans conteste la boisson nationale égyptienne mais est aussi passablement consommé au Soudan et en Éthiopie. Ce thé de fleur d'hibiscus y est consommé chaud et très sucré. En Afrique de l'Ouest et au Levant par contre, on infuse plutôt les fleurs pour en faire un thé glacé. La fleur d'hibiscus a extrêmement bonne réputation en Cisjordanie: bien sûr, elle désaltère mais aiderait aussi à lutter contre l'hypertension et aurait des vertus diurétiques.

Le goût du thé froid de karkadeh est assez proche de celui du jus de canneberge. Pour le préparer, rien de plus facile et il est même assez gonflé d'appeler ce billet "une recette" vu qu'il s'agit simplement de faire bouillir de l'eau pour y infuser des fleurs séchées... On trouve les fleurs d'hibiscus séchées dans les magasins bio, les épiceries spécialisées (et en ligne), ou à très bas prix sur n'importe quel marché égyptien (le petit présent idéal à rapporter de vos prochaines vacances, ça change du mini-sphinx sous la neige dans sa boule de verre).

Ingrédients pour 1 litre de thé glacé:

1 litre d'eau, 3 poignées de fleurs d'hibiscus séchées (ou 3 sachets), sucre (optionnel mais pour un véritable karkadeh levantin, compter 5 c.s. de sucre par litre)

Préparation:

1. Faire bouillir d'eau, éteindre le feu et y jeter les fleurs d'hibiscus.

2. Laisser infuser une vingtaine de minutes, filtrer, (sucrer), laisser refroidir puis réfrigérer.

3. Servir très frais en décorant avec une rondelle de citron.

Partager cet article

Repost 0