11 articles avec desserts

Ma'moul: sablés fourrés

Publié le par Emilie

Ma'moul: sablés fourrés

Quand vous visitez des amis ou de la famille à l'occasion d'une fête ou de quelqu'événement important (dont la fin du mois de Ramadan), la maîtresse de maison palestinienne vous offre de petits gâteaux sablés fourrés de pâte de datte ou de noix au moment du thé ou du café. Habituellement, j'aide vaguement ma belle-mère et sa fille quand il s'agit d'en préparer en errant dans la cuisine à l'affut d'un truc à laver tant il me semblait qu'il fallait quoi, une bonne dizaine d'années d'essais pour réussir à sortir un ma'moul correct du four. Alors cette année, avec deux copines qui comme moi n'ont pas l'expérience du ma'amoul, nous avons décidé de nous lancer en autodidactes. Nous voilà donc parties pour une petite série très instructive de 60 ma'mouls.

Ces petits gâteaux doivent leur forme très structurée à des moules que l'on trouve ici facilement sur les marchés, dans les épiceries orientales en Europe et partout sur internet. On peut néanmoins les façonner à la main puis les décorer à la fourchette, c'est à mon avis beaucoup moins laborieux. Vous trouverez sans doute en période de Ramadan de la pâte de datte au supermarché du coin. Sinon, vous pouvez utiliser des dattes sèches en les cuisant à la vapeur pour leur enlever ensuite la peau et le noyau avant de mixer leur chair.

Apport calorique: Pour un gâteau aux dattes: 90 calories, pour ceux aux noix: environ 100 calories. A consommer avec modération donc...

Préparation: dépend entièrement du tour de main du cuisinier, pour nous, une bonne heures à 3. Cuisson: 20 min.

Ingrédients pour une cinquantaine de gâteaux:

400 gr. de semoule fine, 300 gr. de farine blanche, 100 gr. de beurre, 100 gr. de samenh (ou de margarine), 120 gr. de sucre glace, 1 cc. de levure chimique, 200 ml. d'eau de fleur d'oranger,

Pour la farce aux dattes: 400 gr. de pâte de datte, 1/2 cc. de cardamome, 1/2 cc. de girofle, 1 cc. de canelle, 1 CS d'huile végétale neutre

Ou pour la farce aux noix: 250 gr. de mélange de noix, amandes, pistaches (non salées ça va se soit), 2 CS de miel, 2 CS d'eau de fleur d'oranger.

Préparation:

1. Mélanger la semoule, la farine, la levure et le sucre glace dans un saladier. Ajouter le beurre et la margarine coupés en morceaux et travailler du bout des doigts (ou de la spatule) jusqu'à obtention d'une pâte sablée (type crumble) puis ajouter progressivement l'eau de fleur d'oranger pour obtenir une pâte lisse et non collante. Envelopper dans un papier film et laisser reposer au frais 30 min.

2. Pendant ce temps, préparer la ou les farces en mélangeant les ingrédients.

3. Former de petits boules de pâte (toujours en évitant de trop la travailler au risque de la rendre élastique et de perdre le côté sablé du gâteau) qui pourraient remplir les 2/3 de vos moules.

4. Former de petites boules de farce de la contenance d'un tiers de moule.

5. Creuser la boule de pâte pour y intégrer la farce puis la refermer hermétiquement en humidifiant un peu vos mains. Placer la boule ainsi fourrée dans le moule puis démouler sur une plaque de cuisson recouverte.

6. Faire cuire une vingtaine de minutes dans le four préchauffé à 180° puis déposer sur une grille. Au moment de servir, saupoudrer un peu de sucre glace sur chaque biscuit. Vous pouvez conserver les ma'mouls dans une boîte métallique pendant plusieurs semaines.

Publié dans Desserts, Vegetarien

Partager cet article

Repost 0

Qatayyef ishta: mini-crêpes fourrées à la crème de lait

Publié le par Emilie

Qatayyef ishta: mini-crêpes fourrées à la crème de lait

Voici que Ramadan pointe à nouveau le bout de son nez. Si la journée est synonyme de privations, le soir équivaut souvent aux excès... La table est généralement garnie de diverses salades, soupes, plats principaux et, un peu plus tard dans la soirée, les desserts font la joie des petits et des grands. Je vous propose aujourd'hui un dessert typique de Ramadan que l'on sert en Cisjordanie, les qatayyefs, sorte de petites crêpes fourrées de crème de lait. A vos poêles!

Préparation: 45 min. Repos: 60 min. minimum

Apport calorique: environ 90 calories par pièce

Ingrédients pour une quinzaine de qatayyefs: (1 verre = 1,5 dl.)

Pour les qatayyefs (pâte à crêpes):

2 verres de farine sans gluten, 2 verres de lait sans lactose, 2 c.c. de bicarbonate de soude, 1 c.s. d'eau de fleur d'oranger. 1 c.s. d'huile de tournesol pour la cuisson.

Pour la ichta (crème de lait):

3 c.s. de maïzena, 2 verres de lait sans lactose, 2 c.s. de sucre en poudre, 1 c.c. de fleur d'oranger, pistache en poudre pour la décoration.

Préparation:

1. Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients de la pâte à crêpes. Elle doit être un peu plus épaisse qu'une pâte à crêpes traditionnelle, plutôt comme une pâte à pancakes. Couvrir et laisser reposer au frigidaire une heure au moins.

2. En attendant, préparer la crème. Dans une casserole, mélanger à froid le lait, la maïzena et le sucre avant de porter à ébullition tout en remuant continuellement. Lorsque le mélange a la consistance d'une crème anglaise, couper le feu et ajouter l'eau de fleur d'oranger. Laisser refroidir.

3. Cuire les crêpes dans une poêle anti-adhésive avec un peu d'huile. Attention, ces petites crêpes ont deux particularités: elles ont un diamètre d'environ 5-7 centimètres et ne se cuisent que d'un côté! Ceci est primordial pour pouvoir les refermer.

4. Les crêpes cuites, il faut les plier et les farcir. Prendre une crêpe, la replier (côté non cuit vers l'intérieur) et presser les bords jusqu'à la moitié de l'arc de cercle pour former un cornet. La farcir avec la crème à l'aide d'une poche à douille. Réitérer l'opération avec toutes les crêpes.

5. Décorer les qatayyefs d'un peu de poudre de pistache, éventuellement les arroser d'ater (sirop de sucre) puis les placer au frais jusqu’au moment de servir. Bon appétit!

Partager cet article

Repost 0

Qoulaz: feuilletés coco-cannelle

Publié le par Emilie

Qoulaz: feuilletés coco-cannelle

Je ne pense pas exagérer si je vous dis que les Naplousis, habitants de Naplouse en Cisjordanie, sont de vrais "becs à sucre". Ils adorent les pâtisseries et le sucré en général ("Combien de thé dans votre tasse de sucre?"). De fait, on trouve des beignets, crêpes fourrées, feuilletés et autres knafeh à chaque coin de rue à Naplouse. On leur donne une touche finale en les arrosant généreusement d'ater, un sirop de sucre à l'eau de fleur d'oranger et on se régale.

J'avais envie, aujourd'hui, de vous présenter un dessert très apprécié dans cette région: un petit feuilleté de brick farci de fromage parfois agrémenté de cannelle ou / et de noix de coco, j'ai nommé le qoulaz. Je vous vois déjà bondir derrière votre écran... "Du fromage dans un dessert?" Il s'agit d'un fromage de brebis ou de chèvre que l'on garde dans une saumure tout au long de l'année. On le dessale longtemps pour obtenir un fromage proche, en texture comme en goût, de la mozarella. C'est justement le fameux petit fromage italien que j'utilise pour le qoulaz quand je suis en Suisse.

Une recette simplissime si vous tolérez le gluten qui vous demandera un peu plus de travail si ça n'est pas le cas!

Apport calorique: environ 90 calories par pièce (recette prévue pour une quinzaine de pièces)

Préparation: 40 min. (si vous faites les feuilles de brick maison), 20 min. si vous les achetez; Cuisson: 10 min.

Ingrédients:

Pour les feuilles de brick sans gluten: 100 gr. de farine sans gluten type Schär, 2 dl. d'eau, 1 pincée de sel, 1 c.s de beurre sans lactose, un peu d'eau.

Pour la farce: 250 gr. de mozzarella sans lactose, 3 c.s. de noix de coco râpée, 2 c.c. de cannelle en poudre, 3 c.s. de sucre.

Pour l'ater (sirop de glucose) (optionnel): 1 verre d'eau, 1,5 verre de sucre, 1/2 citron, 1 c.s. d'eau de fleur d'oranger.

Préparation:

1. Commencer par préparer l'ater si vous aimez les desserts bien sucrés: dans une petite casserole, mélanger l'eau, le sucre et le jus de citron. Porter à ébullition puis baisser le feu. Laisser mijoter doucement pendant 20 min. Le sirop doit réduire un peu sans colorer. Ajouter l'eau de fleur d'oranger et stopper la cuisson.

2. Préparer ensuite les feuilles de brick. Dans une terrine, mélanger énergiquement la farine et l'eau, passer le mélange au tamis.

3. Trouver une casserole de la même taille que le fond de la poêle que vous utiliserez pour les feuilles de brick. La remplir à moitié d'eau, faire bouillir.

4. Baisser le feu pour garder de petites bulles dans la casserole, déposer la poêle dessus (comme vous feriez pour un bain-marie).

5. A l'aide d'un pinceau de pâtisserie, étaler la pâte en couches fines sur la totalité de la poêle. Après quelques secondes, les bords de la feuille se soulèvent légèrement. Retirer la feuille, la déposer sur du papier de cuisson.

6. Faire fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Lui ajouter un peu d'eau pour le rallonger. Badigeonner la feuille de beurre à l'aide d'un autre pinceau pour qu'elle reste souple, la couvrir d'une autre feuille de cuisson et répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

7. Il est enfin temps de préparer la farce. Rincer la mozzarella et la couper en morceaux. Dans un saladier, ajouter tous les ingrédients et malaxer à la main. Vous obtenez une farce assez compacte.

8. Couper chaque feuille de brick en deux, replier le bord circulaire sur le bord droit, déposer une c.s. de farce à une extrémité de la feuille et replier la feuille en zig-zag pour obtenir un triangle. Vous pouvez suivre le tutoriel suivant en fin d'article.

9. Déposer les feuilletés dans un plat à gratin, les glisser dans un four préchauffé à 180°. Laisser dorer 5 min. puis les retourner, ré-enfourner pour 5 autres minutes. Servir chaud en proposant le sirop à part.

Pliage des feuilles de brick en triangle

Partager cet article

Repost 0

Muffins pomme-amande-fleur d'oranger

Publié le par Emilie

Muffins pomme-amande-fleur d'oranger

On adore tous ces petits gâteaux en parts individuelles qu'on appelle muffins. Je vous en propose aujourd'hui une variante à saveur orientale que je sers parfois pour accompagner le fameux café à la cardamome si courant au Moyen-Orient. Et c'est pour moi l'occasion de vous parler un peu de cette tradition que constitue le café dans cette région du monde.

Au début, le goût de la cardamome dans le café m'a poussé à me réfugier dans le souvenir nostalgique de ma très fidèle cafetière italienne, celle de tous mes expressos. J'ai compris rapidement néanmoins que le café arabe était bien plus qu'une boisson: c'est une coutume qui scelle les liens sociaux et qui soude un accord. Alors, c'était comme pour le cheval à six pattes, il fallait bien s'y faire.

Quand une décision importante doit se prendre entre deux familles (fiançailles, mariage, résolution d'un problème important), la famille demandeuse (de la main de Mademoiselle, de la résolution du problème) visite la famille hôte. Au terme des discussions entre les principaux intéressés, l'aîné de la famille hôte fait apporter le café. Chacun boit alors sa tasse en signe de consentement de ce qui a été décidé. Là, le café n'est plus une simple boisson, c'est un symbole. Comment alors refuser une tasse de café, même à la cardamome? Impossible!

Et puis, avec le temps, on l'aime bien cet arôme de cardamome et on se prépare même un petit qahwa dans la cuisine quand on est toute seule :-)

Apport calorique: environ 100 calories par muffin (la recette étant prévue pour 12 pièces)

Préparation: 15 min., Cuisson: 20-30 min.

Ingrédients:

70 gr de sucre, 2 oeufs, 100 gr. de farine sans gluten de type Schär, 1 c.c. de bicarbonate de soude, 1 sachet de sucre vanillé, 5 cl. de lait de soja, 3 c.s. d'eau de fleur d'oranger, 1 grosse pomme, 50 gr. d'amandes allumettes. 2 c.c. de sucre glace..

Préparation:

1. Préchauffer le four à 180°C.

2. Laver puis râper la pomme sans l'éplucher.

3. Faire griller les amandes à sec dans une petite poêle.

4 Battre les oeufs et le sucre au robot ménager jusqu'à ce que le mélange blanchisse (environ 5 min.) puis ajouter la farine et le bicarbonate. Mixer jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Au besoin, ajouter 1/2 dl. de lait de soja pour relaxer la pâte.

5. Incorporer le sucre vanillé, l'eau de fleur d'oranger, les amandes et la pomme râpée à l'aide d'une spatule.

6. Verser la préparation dans 12 moules à muffins, enfourner 20 min. puis vérifier la cuisson à l'aide d'un petit pic de bois. Si le pic sort du gâteau sec, retirer les muffins du four.

7. Laisser refroidir, décorer en saupoudrant un peu de sucre glace.

Partager cet article

Repost 0

Roz be halib: riz au lait

Publié le par Emilie

Roz be halib: riz au lait

Le riz au lait reste pour beaucoup d'entre nous le dessert de notre enfance. On a pourtant un peu perdu l'habitude de le cuisiner, préférant son cousin en petits pots industriels. Pourtant le riz au lait est un dessert très facile à réaliser et déclinable à souhait! Je vous en propose aujourd'hui la version traditionnelle de cette région du monde, parfumée à la fleur d'oranger, nappée d'une gelée à l'orange.

Vous remarquerez peut-être que ma recette diffère des autres recettes de riz au lait... Moins de riz au litre de lait (120gr. au litre contre 200-220 gr.) et l'on y incorpore le sucre qu'en fin de cuisson (si on l'ajoute avant, il a tendance à ne pas fusionner aussi bien à la préparation). En résulte un riz fondant, un lait épaissi, un tout parfumé et pas trop sucré!

Apport calorique: environ 170 calories par ravier (la recette étant prévue pour 8 raviers)

Préparation: 5 min., Repos: 1 heure, Cuisson: 55 min.

Ingrédients:

1 l. de lait de soja (ou tout autre lait), 120 gr. de riz rond, 4 c.s. de sucre, 2 c.s. d'eau de fleur d'oranger, 3 dl. de jus d'orange frais, 1 c.s. de maïzena, 2 c.s. de sucre.

Préparation:

1. Faire gonfler le riz dans un saladier d'eau chaude au moins une heure (au mieux une nuit).

2. Porter le lait à ébullition dans une casserole à fond épais. Égoutter le riz, le verser dans le lait. Remuer et baisser le feu au maximum.

3. Laisser mijoter très doucement pendant 45 min. en remuant de temps en temps.

4. Après 45 min., ajouter les 4 c.s. de sucre et l'eau de fleur d'oranger.

5. Remuer et verser la préparation dans 8 raviers. Réserver.

6. Presser les oranges pour obtenir 3 dl. de jus. Le verser dans une petite casserole, y diluer à froid la maïzena et le sucre puis chauffer en remuant sans arrêt jusqu'à ce que le mélange épaississe un peu.

7. Napper chaque portion de riz au lait d'une c.s. de cette gelée. Laisser refroidir et réfrigérer au moins 2 heures avant de servir.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>