6 articles avec petit dejeuner

Foul bet tahina: fèves à la crème de sésame

Publié le par Emilie

Foul bet tahina: fèves à la crème de sésame

Le petit déjeuner palestinien est particulièrement consistant. On mange sans complexes du houmous, des falafels, des fèves mijotées, le tout accompagné de tomates, concombres, oignons et autres légumes au vinaigre. Un petit déj salé donc qui fait office de vrai repas que l'on partage avec plaisir accompagné de thé noir à la sauge. Aujourd'hui, une variante du foul medames: le foul bet tahina à savoir, les fèves mijotées à la crème de sésame.

Vous trouverez des conserves de foul (fève des marais ou faverole) dans les épiceries libanaises et égyptiennes ainsi que dans certains grands supermarchés suisses à enseigne orange mais dont le nom ne commence pas par M.

Apport calorique: selon la quantité d'huile que vous y ajoutez: de 500 à 900 calories pour la recette.

Préparation: 5 min., cuisson: 15 min.

Ingrédients:

1 boîte de foul (en général 400 gr.), 2 gousses d'ail, un petit piment (doux ou fort selon votre préférence), le jus de 2 citrons, 2 c.s. de tahina, huile d'olive, sel. En accompagnement: 1 tomate, 1 concombre, 1 oignon, olives, autres légumes à votre convenance.

Préparation:

1. Verser le contenu de la boîte avec son jus dans une petite poêle, saler. Ajouter 1 dl. d'eau, laisser mijoter 15 min.

2. Pendant ce temps, presser l'ail et les citrons, écraser le piment au pilon idéalement ou l'émincer finement, mélanger le tout dans un petit bol, saler.

3. Couper la tomate et le concombre en rondelles, l'oignon en quartiers. Disposer les légumes sur une assiette, sans oublier les olives.

4. Écraser grossièrement les fèves à la fourchette, y ajouter la tahina, mélanger et verser la préparation dans un saladier, arroser généreusement d'huile d'olive et d'un peu de sauce citron-ail-piment (tatbileh).

5. Servir chaud en proposant davantage de sauce et les légumes selon le goût de chacun. Se mange avec du pain pita, ou des crêpes de lentilles.

Partager cet article

Repost 0

Msabaha

Publié le par Emilie

Msabaha

La msabaha est à proprement parler un dérivé du houmous plus citronné et pimenté. Si le nom de ce plat me semble intraduisible, je peux néanmoins vous dire que "houmous" en arabe signifie "pois chiche" et que la msabaha est donc une purée de houmous agrémentée de... houmous. Elle est, comme le houmous, les falafels et le foul, de la table du petit déjeuner (chez nous, c'est souvent le vendredi, avis aux amateurs) mais rien n'empêche d'en consommer quand bon vous semble! On la mange tiède ou froide, à la cuillère, avec du pain ou des crêpes de lentilles et sans modération!

Apport calorique: environ 350 calories par personne

Trempage: 12 h. min., Cuisson: 60 min., Préparation: 10 min.

Ingrédients:

200 gr. de pois chiches secs, 4 c.s. de tahina, 4 gousses d'ail, 2 citrons, 4 c.s. d'huile d'olive, 1/2 c.c. de cumin blanc en poudre, 1 c.c. de sel, 1.c.c. de bicarbonate de soude, 1/2 piment vert.

Préparation:

1. La veille, faire tremper les pois chiches dans l'eau additionnée d'une demi-cuillère de bicarbonate de soude.

2. Rincer les pois chiches, les faire cuire dans une grande quantité d'eau avec une autre demi-cuillère à café de bicarbonate de soude jusqu'à ce qu'ils soient fondants (environ 45 min.). Ne pas saler les pois chiches au risque d'allonger considérablement leur temps de cuisson!

3. Retirer les 3/4 des pois chiches de la casserole, les égoutter, les laisser refroidir. Laisser cuire le reste encore 15 min.

4. Pendant ce temps, éplucher et presser les ails, presser les citrons et hacher le piment.

5. Mettre dans un blender la tahina, la moitié de l'ail, la moitié du jus de citron, une cuillère à soupe d'huile d'olive, le cumin, le sel, les pois chiches tièdes et une louche d'eau de cuisson. Mixez jusqu'à l'obtention d'une purée lisse (environ 5 min.). Si vous n'avez pas de blender, un mixeur plongeur ou un pilon feront très bien l'affaire.

6. Préparer la sauce tatbileh: dans un bol, mélanger le reste de jus de citron, d'ail et le piment. Saler.

5. Égoutter les pois restants qui doivent être maintenant très fondants. Les mélanger à la purée. Déposez la purée de pois chiches au centre d'une assiette creuse, dessiner des sillons à la cuillère. Arroser généreusement de sauce et d'huile d'olive. Peut se manger tiède.

Partager cet article

Repost 0

Falafels: beignets de pois chiches

Publié le par Emilie

Falafels: beignets de pois chiches

Contrairement à la rumeur, les falafels ne sont pas d'origine libanaise ni même israélienne. Comme on m'a appris qu'il fallait rendre à César ce qui lui appartenait, pas que les falafels soient romains non plus, je vous informe, source très sérieuse du CIHEAM à l'appui, que les falafels sont d'origine égyptienne. Plus, ces boulettes ne sont pas non plus ancestrales comme certains voudraient le laisser croire. Il y a peu de chance pour que Cléopâtre y ait goûté. Les falafels n'apparaissent dans les textes pratiquement qu'après 1882 alors que les Anglais occupaient la région. Les Égyptiens auraient alors développé d'autres types de boulettes frites à base de poisson ou de légumes dont les Anglais étaient visiblement friands. Nostalgiques du fish & chips?

L'essentiel pour des falafels réussis est de bien sécher vos pois chiches réhydratés. S'il y a trop d'eau dans votre pâte à falafels, les boulettes ne tiendront pas la distance dans leur bain d'huile... Inutile donc d'essayer cette recette avec des pois chiches en boîte, il faut impérativement partir de pois chiches crus. Pour varier les plaisirs, vous pouvez remplacer les pois par des fèves sèches réhydratées ou faire un mélange moitié-moitié.

Apport calorique: env. 260 cal. par personne (3-4 falafels par personne)

Préparation: 10 min., cuisson: 2-3 min., trempage: 2-3- jours.

Ingrédients pour 12-14 falafels:

150 gr de pois chiches secs, 1 c.c. de bicarbonate de soude, 2 gousses d'ail, 2 grosses poignées de persil plat, 75 d'oignon (soit un bel oignon), 1/2 c.c. de cumin blanc en poudre, 1/2 c.c. de coriandre en poudre, sel, huile de friture.

Préparation:

1. 2-3 jours auparavant, faire tremper les pois chiches secs dans une grande quantité d'eau en y ajoutant 1/2 c.c. de bicarbonate de soude. Changer l'eau une fois par jour.

2. Égoutter les pois chiches, les sécher dans un linge de cuisine puis les passer au robot et les concasser une première fois.

3. Hacher l'oignon, l'ail, le persil et ajouter tous les ingrédients aux pois chiches puis repasser le tout au robot afin d'obtenir une purée consistante et homogène.

4. Faire chauffer un bain d'huile, façonner les falafels en boulettes de la taille d'une prune, les écraser un peu sur le dessus.

5. Quand l'huile est bien chaude, plonger les falafels dedans en petites quantités pour qu'elles ne collent pas ensemble. Les sortir du bain quand elles sont dorées comme vous le désirez.

Vous pouvez servir les falafels avec une sauce baqdonisiyeh que vous aurez légèrement liquéfiée avec un peu d'eau, une salade de tomate parsemée d'oignons crus.

Trucs et astuces pour préparer des falafels à l'avance:

Vous pouvez préparer la pâte à falafel à l'avance et la congeler. Vous la sortirez alors du congélateur la veille du jour où vous les cuisinerez et préparerez les boulettes au moment de la cuisson.

Vous pouvez gagner encore plus de temps si vous voulez servir des falafels à l'apéro tout en profitant de la présence de vos invités: préparez les falafels, les frire juste pour les saisir (1 min.), les retirer du bain, les laisser refroidir sur du papier absorbant puis les congeler. Vous n'aurez qu'à les plonger congelées dans l'huile quelques minutes avant de servir. Merci à Nicole qui a testé ces deux astuces pour nous!

Balta, P. "Égypte: traditions et faits-divers historiques autour de l'alimentation", in Mediterra 2012. La diète méditerranéenne pour un développement régional durable, Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM), Paris : Presses de Sciences Po, 2012, pp. 62-63.

Partager cet article

Repost 0

Le petit déjeuner palestinien

Publié le par Emilie

Le petit déjeuner palestinien

Le petit déjeuner palestinien est proche de celui que l'on peut partager au Liban et en Syrie. Particulièrement copieux, c'est un repas essentiel de la journée. Il est souvent pris assez tard dans la matinée (entre 9 heures et 11 heures) et enterre ainsi le dîner. Généralement consommé par les hommes dans la rue en se rendant au travail, dans de petites échoppes ou directement sur le trottoir (dans ce cas, le petit déjeuner tiendra dans un demi-pain pita pour des raisons pratiques), le petit déjeuner est idéalement accompagné des mélodies de la très populaire Fayrouz.

Le petit déjeuner palestinien peut se décliner sous plusieurs formes: omelettes, mouajanat (pains farcis), fromage grillé et oeufs ou encore le trio gagnant: houmous - foul - falafel. Toujours copieusement accompagné d'olives, de tomates et de concombres frais, souvent de lebaneh (fromage blanc), de za'atar (un mélange de thym, de sumac, de sésame grillé et d'autres épices maison), il s'accompagne de thé à la sauge ou à la menthe.

Partager cet article

Repost 0

Foul medames: fèves mijotées

Publié le par Emilie

Foul medames: fèves mijotées

Le foul medames (fève des marais ou faverole) est un plat très populaire consommé notamment au Moyen-Orient pour... le petit déjeuner! Au moins aussi riche que le croissant au beurre, il aura, lui, l'intérêt de rassasier votre estomac pour une bonne partie de la journée. D'origine égyptienne, cette purée de fève se distingue par sa cuisson lente (une nuit) dans de grandes marmites en forme de globe. On y ajoute ensuite de l'huile d'olive bien sûr, de l'ail, de l'oignon, des dés de tomates ou encore des oeufs cuits durs ou au miroir.

Pour le foul, une seule adresse: Al-Hashem, rue Al-Amir Mohammad -Amman-. Un petit restaurant coincé dans une impasse des rues basses d'Amman où l'on mange du houmous, des falafels mais surtout un foul excellent. Et si le foul est le plat populaire par excellence parce qu'aussi bon marché que nourrissant, il fait l'unanimité même parmi les plus fortunés. Une photo mettant en scène la famille royale jordanienne déjeunant dans cette impasse l'atteste...

La Jordanie n'est pas sur la liste de vos prochains voyages? Essayez la recette qui suit! Si vous désirez préparer votre foul à partir de fèves sèches, il faudra alors les faire tremper au moins 12 heures puis les laisser mijoter plusieurs heures. Très honnêtement, je n'ai jamais fait mon foul qu'à partir de conserves, ce qui me prend une petite vingtaine de minutes, cuisson comprise. On trouve en général des conserves de foul dans les épiceries égyptiennes et libanaises.

Apport calorique: selon la quantité d'huile que vous y ajoutez: de 500 à 900 calories pour la recette.

Préparation: 5 min., cuisson: 15 min.

Ingrédients:

1 boîte de foul (en général 400 gr.), 2 gousses d'ail, un petit piment (doux ou fort selon votre préférence), le jus de 2 citrons, huile d'olive, sel. En accompagnement: 1 tomate, 1 concombre, 1 oignon, olives, autres légumes à votre convenance.

Préparation:

1. Verser le contenu de la boîte avec son jus dans une petite poêle, saler. Ajouter 1 dl. d'eau, laisser mijoter 15 min.

2. Pendant ce temps, presser l'ail et les citrons, hacher le piment, mélanger le tout dans un petit bol, ajouter le sel désiré.

3. Couper la tomate et le concombre en rondelles, l'oignon en quartiers. Disposer les légumes sur une assiette, sans oublier les olives.

4. Écraser grossièrement les fèves à la fourchette, verser la préparation dans un saladier, arroser généreusement d'huile d'olive et d'un peu de sauce citron-ail-piment (tatbileh).

5. Servir chaud en proposant davantage de sauce et les légumes selon le goût de chacun. Se mange avec du pain pita, ou des crêpes de lentilles.

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>